« Retour
Gauthier
Mikaëlle
16 ans
Nage Synchronisée
Espoir
Gatineau
Gatineau
160 centimètres
2018
2011
9 ans

Ma sœur Emanuelle a débuté à faire de la nage synchronisée. J'ai décidé de faire comme elle et d'essayer ce sport.

En juin 2017, j'ai été sélectionnée sur l'équipe nationale canadienne pour la catégorie d'âge 13-15 ans. Jusqu'à maintenant, ça représente mon plus grand accomplissement sportif, car en nage synchronisée, l'objectif ultime pour une nageuse est de faire l'équipe nationale du Canada.

Lors de la compétition Comen Cup 2017 qui s'est déroulé au Portugal en août dernier, lors de la compétition de figures individuelles, je me suis classée en 25ième position parmi les meilleurs nageuses au monde (256 nageuses) et j'ai été la 2ième meilleure canadienne. Mon meilleur résultat de figure à vie.

De me faire confiance, de faire confiance en mon talent et de toujours avoir du plaisir à pratiquer mon sport.

J'aime écouter de la musique et si je peux, j'aime danser sur de la bonne musique, ça permet de me détendre et de réduire mon stress.

J'aime écouter de la musique, j'aime magasiner et j'aime jouer au tennis.

C'est de nager au sein d'une équipe. Malgré que la synchro est un sport individuel et un sport d'équipe en même temps, le fait de nager en équipe me permet de rencontrer des nageuses extraordinaires, de me faire de bonnes amies et de voir ensemble l'aboutissement de tous nos efforts.

Je changerais seulement une chose. Ne pas privilégier un seul type de gabarit physique pour les nageuses, permettre à chacune qui ont du talent d'accéder à des équipes nationales. Cependant, je suis consciente que c'est une problématique qui existe dans presque tous les sports.

Je suis très inspirée par une ex-nageuse de nage synchronisée, Valérie Welsh. Ça lui a pris du temps et plusieurs refus avant de faire une équipe canadienne. Malgré les déceptions, elle n'a jamais abandonné son rêve de faire un jour une équipe canadienne et de représenter le Canada aux Jeux Olympiques.

Ne jamais abandonné malgré les difficultés, malgré les entraînements difficiles, malgré les grands sacrifices et de viser objectifs à court-terme.

Avoir du plaisir à pratiquer le sport que tu fais et toujours de pratiquer ton sport, non pas pour faire plaisir à ton coach ou ton parent mais pour toi.

Comen Cup 2017 25ième au monde, 2ième meilleure canadienne en figures et 5ième en finale d'équipe. Championnat Canadien Espoir 2017 - 5ième en solo et 5ième en duo Sélectionnée sur l'équipe canadienne 2017, sur l'équipe Québec 2016 et 2015