Antoine Châtelain-Laflamme retrouve la motivation

19 août 2015

Antoine Châtelain-Laflamme.

 

Antoine Châtelain-Laflamme a mis la main sur ce trophée au début du mois d'août. Un trophée qu'il partage avec Tristan Fillion, ami et ex-coéquipier au Club de natation de Gatineau, qu'il décrit comme étant de la même force que lui, après un circuit de trois courses en eaux libres chaudement disputé.

«Ça fait du bien. Ça donne une grande motivation pour la suite», mentionne l'athlète de Val-des-Monts.

Antoine, 17 ans, reconnaît que cet honneur tombait à point. Sa dernière saison en piscine ne s'est pas déroulée comme souhaitée. Le spécialiste du 1500 m a été incapable d'améliorer son temps. L'arrivée d'une nouvelle compétition au Québec a changé la donne et son humeur.

Auparavant, la compétition en eau libre était scindée en deux catégories: les courses de petites distances (deux ou cinq kilomètres) ou les étapes de la Coupe du monde. Le fossé entre les deux est immense.

Le nageur du CNG estime que la Coupe Espoir donne une chance aux athlètes de faire leurs preuves avant d'entrer dans un univers ultra-compétitif et relevé. «Quand tu fais une Coupe du monde de 10 km et qu'après 100 m tu es déjà parmi les derniers, ça ne te donne pas le goût de continuer. Tu sais d'avance que tu ne gagneras pas la course.»

Le seul objectif qui tramait dans la tête d'Antoine pour la saison estivale était de remporter le titre vacant mis en place par Natation Québec. Mais la première course au Lac-Saint-Jean ne s'est pas déroulée comme prévue alors qu'il a été le 3e à franchir le fil d'arrivée. Les conditions n'étaient pas idéales avec l'eau froide et les vagues

«L'eau froide ne me dérange pas, mais les vagues, elles étaient plus de quatre pieds d'hauteur. Ça me désavantageait vis-à-vis les autres nageurs. Si je voulais avoir la coupe, je devais gagner les deux autres», ajoute Antoine.

Et c'est ce qui s'est produit. Au lac Memphrémagog, il a été le premier à terminer le parcours de 10 km. Une semaine plus tard, il récidivait au lac Mégantic dans une fin de course enlevante de 7 km. «Tout le long de la course, on était trois qui étaient côte à côte. À la fin, il ne restait plus que Tristan et moi. C'était serré. Dans les derniers mètres, j'ai pensé au trophée. Je savais que je devais être le premier, sinon je perdais.»

Résultat final? «J'ai gagné par 0,3 seconde», lance-t-il fièrement.

Cette victoire a redonné le sourire à Antoine, qui fera son entrée dans moins d'une semaine au Cégep de l'Outaouais aux programmes des sciences de la nature et sport-études. «Là, j'aimerais bien faire des Coupes du monde. Je ne pense pas tout de suite aux podiums et aux victoires. Je vise avant tout de gagner de l'expérience.»

Si la motivation était partie, elle est de retour pour le nageur gatinois.

 

Source : Antony Da Silva-Casimiro

http://www.info07.com/Sports/2015-08-18/article-4249688/Antoine-Chatelain-Laflamme-retrouve-la-motivation/1