BMX à toute vitesse

17 août 2015

MASSON-ANGERS. Les cyclistes de la Coupe du Québec BMX Gatineau ont parcouru la piste du parc Gilles-Maisonneuve à toute allure, samedi et dimanche. Ils sont venus de partout en province pour affronter leurs compétiteurs.

© Photo TC Media - Marie-Charlotte Paquette

Les amateurs d'adrénaline ont dévalé à toute vitesse la piste de course du parc Gilles-Maisonneuve.

 
 

Sous les tentes, habillés des pieds à la tête malgré les 30 degrés Celsius, des amateurs d'adrénaline de cinq à 55 ans s'abritaient du soleil. Sur deux jours, près de 400 coureurs étaient inscrits pour descendre la seule piste en Outaouais. «C'est trippant, j'aime beaucoup faire du vélo, courir, jumper, gagner, explique le coureur de huit ans, Roméo Brunelle. Des fois, c'est difficile quand c'est contre des plus vieux, mais j'essaie de me forcer le plus possible pendant la course.»

L'événement a été un succès pour BMX Gatineau, le club organisateur. «On est très satisfaits, c'est un bel événement. Il faut souligner l'implication des bénévoles: tout le monde a mis la main à la pâte et on a réussi à avoir des gens partout», fait savoir la porte-parole du club, Nadine Barrette. Les avertissements de chaleur accablante ont été pris au sérieux et le club a veillé à hydrater les cyclistes avant et après les courses. «Ça dure 45 secondes, mais ils dépensent beaucoup d'énergie en peu de temps, explique Mme Barrette. Avec tout l'équipement, il fait très chaud, c'est dangereux pour les insolations.»

«C'est un bel événement. On vient chaque année, c'est devenu un incontournable, raconte le père d'un coureur, Yan Joseph. À la base, quand [les enfants] aiment le vélo, ont l'esprit de compétition, on n'a pas le choix de les suivre. Et puis c'est un beau sport.» Sur la piste, les petites chutes arrivent de temps à autre, puisque chaque participant tente de prendre la tête du peloton, manœuvrant dans les sauts et les courbes. Deux incidents mineurs ont miné l'événement, une femme et un jeune homme ayant été amenés à l'hôpital après une chute. Tous les deux se portent bien, selon l'organisation.

«C'est sûr qu'on n'aime pas ça, quand ils tombent, lance Julie Foisy. En même temps, ils sont bien équipés et apprendre à se relever fait partie de la course.» Le club BMX Gatineau compte 84 membres. Il s'agit de sa cinquième année, considérant sa fondation pour les Jeux du Québec de 2010. C'est aussi à ce moment que la piste du parc Gilles-Maisonneuve a été construite.

Le club s'est assuré que la piste soit utilisée tout l'été, grâce à un partenariat avec la ville de Gatineau. Un jeune membre était présent au moins cinq jours par semaine pour surveiller, mais surtout donner des trucs aux amateurs de BMX.

Inauguration d'une nouvelle grille de départ

La ville de Gatineau a investi près de 50 000$ dans cette piste de course, entre autres pour une grille de départ en meilleur état et plus sécuritaire, telle que recommandé par la Fédération québécoise des sports cyclistes. La grille en demi-lune a été installée à la fin juin, grâce au Fonds des communautés. «C'est un investissement important, mais nécessaire si on veut maintenir des infrastructures de qualité», croit le conseiller de Masson-Angers, Marc Carrière. L'homme était heureux d'inaugurer la grille, ayant été le premier à manœuvrer une telle infrastructure, lors des Jeux du Québec de 2010.

 

Source : http://www.lebulletin.net/Sports/2015-08-17/article-4248377/BMX-a-toute-vitesse/1